Aller au contenu


Photo

Révision Du M47, Tuto Pour Les Débutants


  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

#1 Jemlélis

Jemlélis

    BMW for ever

  • Membres actifs
  • PipPipPipPip
  • 689 messages

Posté 26 avril 2009 - 10:59

Salut à tous,

petits soucis de bruits d'échappement (précata HS), vidange dans 3000 km, fuite d'huile sous le moteur en sortie de Turbo, trou à l'accélération de temps en temps (plus du tout de couple)... bref, c'est l'heure de la révision !!!

Ma BM:

E46 320d 150ch de 2002, 190 000 km.

On commence par une petite réflexion sur le remplacement des durits de dépression et on en profite pour changer les durits de retour de GO (4 mm intérieur)

Le choix : polyuréthane, silicone, caoutchouc tressé. Le premier est un peu fin et ne permet pas les rayons de courbures faibles (il pince) il résiste à 70° (ok si pas de contact avec la culasse). Le silicone je connais pas mais il parait que ça marche bien. Le caoutchouc, bien connu ne dure pas très longtemps, encore que tout est relatif.

http://www.6enligne....p;#entry1100236


Ne connaissant pas le silicone le jour de la révision j'ai acheté 5m (pas moins) de polyuréthane.

Donc la liste des courses :

- 5 mètres de durit pour la dépression et le retour GO, 4 mm intérieur,
- 1 filtre à huile,
- 1 clé à pipe ou une douille de 35 ou 36 + clé dynamométrique,
- 5 litres d'huile,
- 1 filtre de réniflar (celui qui est sous le cache : il a plusieurs noms),
- 1 anneau d'étanchéité d'entrée d'air du turbo
- 1 filtre à air
- 1 filtre habitacle
- 1 filtre à GO,
- 1 bidon de produit essuie glace à la pomme (si parce que sinon la voiture marche pas bien )
- Bombe de nettoyant contact électrique non gras,
- des gants en nylon : le dur a les doigts qui saignent et qui puent le GO avec des ongles pleins d'huile pour le rendez vous du lendemain... moi j'ai choisi l'autre solution ! ) Je plaisante bien sur : certains ne peuvent pas travailler avec les gants et c'est vrai que c'est pas toujours pratique : pour le sang, c'est pas le gant en nylon qui protège beaucoup ! :crying:

On imprime les trois images en dessous :

http://www.realoem.c...ams/i/u/133.png
http://www.realoem.c...ams/i/v/133.png
http://www.realoem.c...rams/x/r/40.png

Je vous propose de s'attaquer aux organes au fur et à mesure qu'on tombe dessus.

Dévisser le boulon de vidange d'huile et laisser couler. Un truc de pro : penser à mettre un récipient en dessous PTDR

Tant que vous êtes dessous, vérifier les fixations des caches moteurs et s'ils y sont bien tous : c'est le genre de trucs qui ,additionnés font la différence entre une voiture silencieuse et un tromblon.

On commence par enlever les caches comme d'hab. avec la clé alen, et on tombe le filtre à air et le débitmètre ainsi que la conduite plastic qui descend jusqu'au turbo.

Image IPB

Cette conduite se connecte au turbo sans le moindre collier et rentre en force dans le joint de turbo que l'on va changer. (je ne sais pas si on pourrait y mettre du joint en pâte

On en profite pour nettoyer à l'aide d'une bombe contact non grasse le film chaud du débitmètre (attention sensible : si cassé, débitmètre foutu : interdit d'essuyer : moi j'ai utilisé mon compresseur en y allant très doucement) :wub:

Image IPB

:ermm: Que les spécialistes nous disent si c'est bien ça qui est à nettoyer ou pas (ça ressemble à des résistances électroniques)

On remonte le débitmètre, puis la conduite sur le turbo avec son joint neuf

Image IPB

(tant que tout est démonté vous pouvez pulvériser le châssis de la voiture si besoin avec du dégraissant métaux ou du GO si vous êtes sur un sol qui ne risque pas d'être taché ou dissous par le produit (goudron par exemple qui se dissout en contact avec les hydrocarbures)

On remplace le filtre à air et on s'attaque au filtre de reniflar.

Image IPB

Image IPB

Pas de difficulté (faire attention au sens des joints encore que je ne pense pas qu'on puisse se tromper. graisser avec un peu d'huile moteur les joints avant d'emboiter les deux éléments ensemble.)

Tant qu'on y est on démonte la pipe d'admission en plastic. D'abord on démonte la vanne EGR. Ensuite on attaque les écrous de pipe (se rappeler comment c'est serré car il faudra resserrer pareil : le mieux est d'avoir une petite clé dynamométrique mais j'avais pas les couples et avec la mienne, même au couple mini je dévissais...) et on soulève. On ne tire pas comme une mule y a des durits à dépression en dessous et des connexions. -_-

STOP !!! On bourre les lumières de la culasse avec des GROS bouts d'essuie-tout propre (si petits ça risque de tomber dedans) <_<

Là dedans c'est plein de crasse : merci la vanne EGR... voir la suite. :shifty:

Image IPB

Là encore j'ai nettoyé au GO mais de ce fait ça pu dans le moteur :sick: : que les spécialiste nous disent comment nettoyer les clapets et l'intérieur (je pense que tant qu'on y est ça ne peux que faciliter le passage de l'air.)

On en profite pour déposer avec un tournevis torx la sonde et je l'ai nettoyée (pleine de cambouis là encore) On laisse s'égoutter et sécher.

Un peu d'essence sur un chiffon et on nettoie les lumières d'échappement et d'admission sur la culasse.

ON attaque les durits d'air avec les images imprimées dans la main ou alors en enlevant une par une (ou les deux). Encore une fois on ne tire pas comme une mule : moi je prends une petite pince, je tourne pour décoller la conduite et ensuite je tire en tournant.

La moitié des durits étaient mortes sur la mienne.

Un fois fini ça donne ça.

Image IPB

Remplacer le filtre à huile en graissant à l'huile moteur le joint et serrer au couple inscrit sur le cache supérieur.

On remonte la pipe d'admission en ne serrant pas comme une mule là encore. Reconnecter les durits et les connecteurs en présentant la pipe.

Décrasser la vanne EGR avec un gros tourne vis ou une petite brosse métallique.

On remonte la vanne EGR et là le choix : soit on insère une tige filetée dans la durit, ou soit on insère une pièce ronde d'inox entre le retour d'échappement et la vanne pour empêcher les retours dans l'air frais. Contrairement à ce que j'avais dit dans un autre post, la tôle galva ne tiens pas dans le temps. Ou on remonte tout comme à l'origine.

On reconnecte au fur et à mesure les durits (y compris retour de GO sur les injecteurs) et les connections avec de la bombe à contact (on n'oublie pas les injecteurs.)

Remplacement du filtre d'habitacle

Visse, visses, nettoie, nettoie... AIE !!! un coup de clé sur les doigts ! :mellow:

On rempli avec 4,5 litres d'huile et on pense plus tard à faire l'appoint.

Faire la Remise à Zéro de l'ODB : http://www.6enligne....faq.php3?faq=85

On démarre et là ouahhhh : le couple est revenu et ohlàààà !!! au moins 100 ch de plus :yaho: Ouais bon ça va... 2ch sur !

J'attends les remarques et les précisions ou les corrections pour édition du post.

Je complèterai avec le remplacement du filtre GO

A+

#2 bruno1380

bruno1380

    Pro de l'hélice

  • Membres actifs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 3 302 messages

Posté 26 avril 2009 - 11:30

Salut,

Merci pour se tuto, j'ai mis tes images en visible


Salut à tous,

petits soucis de bruits d'échappement (précata HS), vidange dans 3000 km, fuite d'huile sous le moteur en sortie de Turbo, trou à l'accélération de temps en temps (plus du tout de couple)... bref, c'est l'heure de la révision !!!

Ma BM:

E46 320d 150ch de 2002, 190 000 km.

On commence par une petite réflexion sur le remplacement des durits de dépression et on en profite pour changer les durits de retour de GO (4 mm intérieur)

Le choix : polyuréthane, silicone, caoutchouc tressé. Le premier est un peu fin et ne permet pas les rayons de courbures faibles (il pince) il résiste à 70° (ok si pas de contact avec la culasse). Le silicone je connais pas mais il parait que ça marche bien. Le caoutchouc, bien connu ne dure pas très longtemps, encore que tout est relatif.

http://www.6enligne....p;#entry1100236


Ne connaissant pas le silicone le jour de la révision j'ai acheté 5m (pas moins) de polyuréthane.

Donc la liste des courses :

- 5 mètres de durit pour la dépression et le retour GO, 4 mm intérieur,
- 1 filtre à huile,
- 1 clé à pipe ou une douille de 35 ou 36 + clé dynamométrique,
- 5 litres d'huile,
- 1 filtre de réniflar (celui qui est sous le cache : il a plusieurs noms),
- 1 anneau d'étanchéité d'entrée d'air du turbo
- 1 filtre à air
- 1 filtre habitacle
- 1 filtre à GO,
- 1 bidon de produit essuie glace à la pomme (si parce que sinon la voiture marche pas bien )
- Bombe de nettoyant contact électrique non gras,
- des gants en nylon : le dur a les doigts qui saignent et qui puent le GO avec des ongles pleins d'huile pour le rendez vous du lendemain... moi j'ai choisi l'autre solution ! ) Je plaisante bien sur : certains ne peuvent pas travailler avec les gants et c'est vrai que c'est pas toujours pratique : pour le sang, c'est pas le gant en nylon qui protège beaucoup !

On imprime les trois images en dessous :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Je vous propose de s'attaquer aux organes au fur et à mesure qu'on tombe dessus.

Dévisser le boulon de vidange d'huile et laisser couler. Un truc de pro : penser à mettre un récipient en dessous

Tant que vous êtes dessous, vérifier les fixations des caches moteurs et s'ils y sont bien tous : c'est le genre de trucs qui ,additionnés font la différence entre une voiture silencieuse et un tromblon.

On commence par enlever les caches comme d'hab. avec la clé alen, et on tombe le filtre à air et le débitmètre ainsi que la conduite plastic qui descend jusqu'au turbo.

Image IPB


Cette conduite se connecte au turbo sans le moindre collier et rentre en force dans le joint de turbo que l'on va changer. (je ne sais pas si on pourrait y mettre du joint en pâte

On en profite pour nettoyer à l'aide d'une bombe contact non grasse le film chaud du débitmètre (attention sensible : si cassé, débitmètre foutu : interdit d'essuyer : moi j'ai utilisé mon compresseur en y allant très doucement)

Image IPB

Que les spécialistes nous disent si c'est bien ça qui est à nettoyer ou pas (ça ressemble à des résistances électroniques)

On remonte le débitmètre, puis la conduite sur le turbo avec son joint neuf

Image IPB

(tant que tout est démonté vous pouvez pulvériser le châssis de la voiture si besoin avec du dégraissant métaux ou du GO si vous êtes sur un sol qui ne risque pas d'être taché ou dissous par le produit (goudron par exemple qui se dissout en contact avec les hydrocarbures)

On remplace le filtre à air et on s'attaque au filtre de reniflar.

Image IPB

Image IPB

Pas de difficulté (faire attention au sens des joints encore que je ne pense pas qu'on puisse se tromper. graisser avec un peu d'huile moteur les joints avant d'emboiter les deux éléments ensemble.)

Tant qu'on y est on démonte la pipe d'admission en plastic. D'abord on démonte la vanne EGR. Ensuite on attaque les écrous de pipe (se rappeler comment c'est serré car il faudra resserrer pareil : le mieux est d'avoir une petite clé dynamométrique mais j'avais pas les couples et avec la mienne, même au couple mini je dévissais...) et on soulève. On ne tire pas comme une mule y a des durits à dépression en dessous et des connexions.

STOP !!! On bourre les lumières de la culasse avec des GROS bouts d'essuie-tout propre (si petits ça risque de tomber dedans)

Là dedans c'est plein de crasse : merci la vanne EGR... voir la suite.

Image IPB

Là encore j'ai nettoyé au GO mais de ce fait ça pu dans le moteur : que les spécialiste nous disent comment nettoyer les clapets et l'intérieur (je pense que tant qu'on y est ça ne peux que faciliter le passage de l'air.)

On en profite pour déposer avec un tournevis torx la sonde et je l'ai nettoyée (pleine de cambouis là encore) On laisse s'égoutter et sécher.

Un peu d'essence sur un chiffon et on nettoie les lumières d'échappement et d'admission sur la culasse.

ON attaque les durits d'air avec les images imprimées dans la main ou alors en enlevant une par une (ou les deux). Encore une fois on ne tire pas comme une mule : moi je prends une petite pince, je tourne pour décoller la conduite et ensuite je tire en tournant.

La moitié des durits étaient mortes sur la mienne.

Un fois fini ça donne ça.

Image IPB

Remplacer le filtre à huile en graissant à l'huile moteur le joint et serrer au couple inscrit sur le cache supérieur.

On remonte la pipe d'admission en ne serrant pas comme une mule là encore. Reconnecter les durits et les connecteurs en présentant la pipe.

Décrasser la vanne EGR avec un gros tourne vis ou une petite brosse métallique.

On remonte la vanne EGR et là le choix : soit on insère une tige filetée dans la durit, ou soit on insère une pièce ronde d'inox entre le retour d'échappement et la vanne pour empêcher les retours dans l'air frais. Contrairement à ce que j'avais dit dans un autre post, la tôle galva ne tiens pas dans le temps. Ou on remonte tout comme à l'origine.

On reconnecte au fur et à mesure les durits (y compris retour de GO sur les injecteurs) et les connections avec de la bombe à contact (on n'oublie pas les injecteurs.)

Remplacement du filtre d'habitacle

Visse, visses, nettoie, nettoie... AIE !!! un coup de clé sur les doigts !

On rempli avec 4,5 litres d'huile et on pense plus tard à faire l'appoint.

Faire la Remise à Zéro de l'ODB : http://www.6enligne....faq.php3?faq=85

On démarre et là ouahhhh : le couple est revenu et ohlàààà !!! au moins 100 ch de plus Ouais bon ça va... 2ch sur !

J'attends les remarques et les précisions ou les corrections pour édition du post.

Je complèterai avec le remplacement du filtre GO

A+

#3 Jemlélis

Jemlélis

    BMW for ever

  • Membres actifs
  • PipPipPipPip
  • 689 messages

Posté 26 avril 2009 - 11:36

Ah et puis si qqun pouvait me dire comment on peut nettoyer l'échangeur en bas du radiateur ? Parce que pour déposer ça a l'air coton.

Ou alors souffler par dedans le compartiment moteur ?

A+

[quote name='bruno1380' date='26 Apr 2009 12:30' post='1100620']
Salut,

Merci pour se tuto, j'ai mis tes images en visible

MERCI ! Comment as tu fait ?

#4 marcorel

marcorel

    Passionné

  • Membres actifs
  • PipPipPip
  • 459 messages

Posté 26 avril 2009 - 17:43

... On en profite pour nettoyer à l'aide d'une bombe contact non grasse le film chaud du débitmètre (attention sensible : si cassé, débitmètre foutu : interdit d'essuyer : moi j'ai utilisé mon compresseur en y allant très doucement) :rolleyes:

Image IPB

:ermm: Que les spécialistes nous disent si c'est bien ça qui est à nettoyer ou pas (ça ressemble à des résistances électroniques) ...


Salut,
Cette pièce n'est pas l'élément principal de mesure du débitmètre.
Tu as raison, c'est très probablement une thermistance.
Elle permet de récupérer l'information température de l'air d'admission qui va compenser l'information débit d'air issue de la sonde de mesure qui se trouve au centre du débitmètre.
L'association électronique des 2 mesures permet de retrouver l'information masse d'air.
Le capteur est bien protégé derrière le plastique car il est vraiment très fragile au contact direct ; si vous tentez un nettoyage au pinceau par exemple, c'est la mort assurée.
Donc la projection d'un produit de nettoyage ou dégraissant spécial électronique suivi d'un soufflage (pas trop proche) à la bombe d'air comprimé me parait être la moins pire des méthodes à employer :wink2:

Je l'ai fait sur la mienne, je n'ai vu aucune différence après ! (ça veut au moins dire que cette méthode ne l'a pas abimé noelcoucou )

@+

Modifié par marcorel, 26 avril 2009 - 17:44.


#5 alligator427

alligator427

    BMW for ever

  • Membres actifs
  • PipPipPipPip
  • 567 messages

Posté 26 avril 2009 - 18:24

salut,

pourquoi ne pas avoir supprimé les clapets du moment que la pipe d'admission était déposé?

a moins que ton moteur n'est pas concerné par cette faiblesse qui entraine presque a coup sûr la casse de ce dernier

jean-mi

#6 cortex

cortex

    Nouveau Régulier

  • Membres des forums
  • Pip
  • 94 messages

Posté 26 avril 2009 - 19:20

Je me permets d'utiliser une de tes photos prises.

Image IPB

C'est quoi les 2 bazars que j'ai entouré en rouge ? Il y en a 4 alignés. Et il y a une alimentation électrique.

Je pensais au bougies de préchauffages ? C'est un de mes soucies en ce moment, voir ce topic.

Modifié par cortex, 26 avril 2009 - 19:22.


#7 marcorel

marcorel

    Passionné

  • Membres actifs
  • PipPipPip
  • 459 messages

Posté 26 avril 2009 - 20:00

Je me permets d'utiliser une de tes photos prises.

Image IPB

C'est quoi les 2 bazars que j'ai entouré en rouge ? Il y en a 4 alignés. Et il y a une alimentation électrique.

Je pensais au bougies de préchauffages ? C'est un de mes soucies en ce moment, voir ce topic.

Non, injecteurs ; j'ai répondu sur ton topic :rolleyes:

#8 Jemlélis

Jemlélis

    BMW for ever

  • Membres actifs
  • PipPipPipPip
  • 689 messages

Posté 26 avril 2009 - 21:00

salut,

pourquoi ne pas avoir supprimé les clapets du moment que la pipe d'admission était déposé?

a moins que ton moteur n'est pas concerné par cette faiblesse qui entraine presque a coup sûr la casse de ce dernier

jean-mi


Enlever les clapets ? quoi de plus ? quoi de moins ?

Ou alors les changer ?

#9 alligator427

alligator427

    BMW for ever

  • Membres actifs
  • PipPipPipPip
  • 567 messages

Posté 27 avril 2009 - 13:42

salut,

il existe un gros risque de casse sur certains moteurs a cause de la faiblesse des axes des clapets, il est arrivé plusieurs fois que le moteur avale un clapet

quoi de plus: être tranquille
quoi de moins: rien
remplacer: oui mais il faut changer le collecteur et il coute 600€ il me semble

ce problème a été réglé par l'augmentation du diamètre des axes, mais je ne sais pas en quelle années

http://www.6enligne....h...8&hl=clapet

#10 Jemlélis

Jemlélis

    BMW for ever

  • Membres actifs
  • PipPipPipPip
  • 689 messages

Posté 27 avril 2009 - 17:52

oui mais les enlever ça veut dire les remplacer par rien du tout ?!




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)


©2012 6enligne.net
Ce site n'a aucun lien avec le groupe BMW - La marque et les logos BMW sont déposés et appartiennent au groupe BMW