Un constructeur hors pair

Parler de l'histoire de BMW sans évoquer le nom d'Alpina serait une grave erreur. Pour tous les passionnés d'automobiles, l'évocation de ce nom rime avec compétition, qualité, performance et ... BMW. D'abord préparateur, Alpina devient ensuite constructeur, preuve de la confiance et de la reconnaissance des dirigeants de BMW envers ceux qui firent beaucoup pour l'image sportive de la marque, et qui en coulisse, oeuvrèrent pour le lancement de modèles BMW qui devinrent cultes, tels que la 2002.

En 1963, BMW lance son modèle 1800, certains propriétaires du modèle 1500 sont alors vert de rage car la 1800 offre de meilleures performances pour un tarif quasi-équivalent. Burkhard Bovensiepen, passionné de mécanique et fan de préparations, saute sur l'occasion et propose aux possesseurs de 1500 un kit permettant le montage de deux doubles carburateurs Weber sur des tubulures d'admission plus courtes. La puissance passe à 92 chevaux avec un caractère moteur rageur, contre 980 marks monté. Intrigués, les ingénieurs de Munich se procurent une 1500 kitée et sont surpris par la qualité de fabrication et l'efficacité du kit. Ils apportent leur soutient à Bovensiepen, Alpina est né, et devient le premier préparateur officiellement reconnu par un constructeur. Ainsi, et depuis lors, toute préparation Alpina est couverte par la garantie constructeur.

Avec la bénédiction de Paul Hehnemann, directeur du marketing chez BMW, la gamme Alipna s'etoffa au fur et à mesure de la sortie de nouveaux modèles BMW. La sortie de la nouvelle série 02 offrit de nouvelles perspectives au préparateur. Non sans avoir suggérer le montage d'un moteur de 2 litres dans cette série, il met au point pour la 2002 tii un moteur équilibré dont il modifie l'équipage mobile afin de profiter de son sytème d'admission et d'échappement. La puissance passe de 130 à 162 chevaux, presque autant que la 2002 turbo, mais avec une consommation moindre et un moteur plus linéaire et donc plus exploitable. Toujours aussi impressionné, BMW confie à Alpina la préparation de la 3.0 CSL coupé. La seule signature d'Alpina sur cette voiture sera les jantes à batons chères à Alpina. BMW commercialisera un coupé BMW-Alpina 3.0 CSL de 250 ch, capable de 243 km/h et d'un 0 à 100 en 6.7 secondes, il fallait à l'époque chercher la concurrence chez Aston ou Ferrari, à des prix bien plus importants.

Les préparations Alpina se comporteront bien en compétition, dans de nombreuses disciplines, Alpina deviendra même pour un temps le service course de BMW, sauf pour la F1. Des pilotes de renoms se succèderont au volant d'Alpina, Hans Stuck, Jacky Ickx, James Hunt, Niki Lauda, en 1973 un premier titre de champion d'europe des voitures de série sera remporté.
En 1977, aprés un dernier titre de champion d'europe des voitures de série, le préparateur se retire de la compétition et décide de recentrer son activité sur les voitures de tourisme.

En 1978, Alpina présente une gamme de 3 voitures, B6, B7 turbo et B7 turbo coupé, ces trois modèles sont, première mondiale, équipés d'une gestion entièrement electronique de l'alimentation et de l'allumage.

En 1983, l'administration allemande reconnait Alpina comme un constructeur à part entière, ce avec la bénédiction de BMW.

Début 1989, Alpina présente la B10 biturbo, une 535I E34 dont le moteur, dopé par deux turbocompresseurs, délivre 360 chevaux et surtout 520 Nm de couple. 290 km/h de vitesse de pointe, 0 à 100 en 5.2 secondes, le kilomètre D.A. en 24.7 secondes, c'est l'arme ultime malgré un poids de 1695 kg. 507 exemplaires seront fabriqués jusqu'en 1993.

Pendant ce temps, les produits siglés M Motorsport proposent des produits trés aboutis et performants qui ne laissent plus beaucoup de place au préparateur. M3 et M5 ont des programmes de développement rapide et les performances ne cessent de progresser.

Fin 1996, BMW confie à Alpina l'étude du développement d'un moteur diesel hautes performances, la D10 biturbo sort deux ans plus tard, 245 chevaux et 500 Nm de couple pour un six cylindres de 2.9 cm3, mais diesel cette fois. La voiture est la berline diesel la plus performante du monde, elle servira de laboratoire roulant à BMW, et de nombreuses solutions techniques se retrouvent sur les moteurs diesel BMW d'aujourd'hui.

Certes, entre temps, des préparateurs comme Hartge ou Schnitzer sont venus concurrencer Alpina. Mais lui seul représente la marque BMW comme aucun autre, et si la gamme Alpina actuelle n'est plus aussi étoffée que par le passé, elle occupe les niches laissée par le constructeur et les quelques 800 voitures qui sortent des chaines Alpina chaque année suffisent à entretenir le mythe... et à faire le plaisir de leurs propriétaires.

Texte : Manu M5
Corrections : Thomas Olivaux